Histoire Des Rues De Châtillon 41 : Rue Des Pierrettes

Publié le 12/07/2021

Rue des Pierrettes

Elle s’est appelé successivement rue du Four ou rue du Bon Puits Rousseau au plan de 1693, rue du Four ou du Bon Puits au plan de 1765, ruelle des Pierrettes au cadastre de 1841, au plan Lefevre de 1859 et au plan de 1896, avec une largeur de 4 mètres de 1851, chemin rural n°14.

La mise en viabilité de ce qui n’était alors qu’un chemin de terre a été décidé par le Conseil du 17 novembre 1940. Cet ancien chemin rural été classé voie urbaine par le Conseil du 1er juillet 1959.

On y trouvait, vers 1768, l’entrée du domaine acheté par la Comtesse de Tessé appelé château, qui fit ensuite partie de la propriété des sœurs de Saint-Vincent de Paul et est devenu aujourd’hui la maison de retraite Sainte-Anne d’Auray. On y trouve maintenant le collège Paul Eluard construit en 1970 en face de l’Institut médico-pédagogique Le Cèdre, et un ensemble de constructions modernes de standing.

L’origine du nom provient d’une voie qui conduisait aux carrières ; il est probable que des petites pierres, nommées pierrettes, jonchaient le sol ou étaient entassé là ne pouvant être utilisées ou vendues comme pierres d’extraction.

Tiré du livre : "Châtillon en Ile de France à Travers rue et lieux-dits" de Monique Barrier et Michèle Sirchis  - Editions 2007

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous